Est-ce de l'art ?

Le patrimoine des universités est constitué de bâtiments et d’œuvres que le SUC s’attache à identifier, valoriser, faire connaître par des visites, des dossiers, des films, sur les œuvres.
Il travaille à un ouvrage sur ce patrimoine à paraître en 2022-2023.
 

Qu’est ce que le 1% artistique ?

Le 1% artistique est un dispositif mis en place en 1951 par le secrétariat d’État aux Beaux-Arts du ministère de l’Éducation nationale (continué par le ministère de la Culture à sa création en 1959), pour instituer la création d’œuvres d’artistes plasticiens, associées à la création architecturale publique. Il prend la suite d’une loi portée par Jean Zay pendant la période du Front populaire, qui a généré quelques créations d’œuvres dans les nouveaux bâtiments publics français, comme cela a été le cas à Clermont-Ferrand avec une toile de grand format destinée à la décoration de la salle du conseil de l’université dans son nouveau lieu, avenue Carnot, en 1937. Cette toile intitulée Évocation des savants d’autrefois a été redécouverte en 2018 et est actuellement
Dans un atelier de restauration, en attente d’un replacement dans un des sites de l’établissement.
Cette œuvre est une propriété de l'Etat, Centre National des Arts Plastiques (CNAP).


photo : Christophe Laurent

Depuis 2002, le 1% artistique peut revêtir de nombreuses formes : peinture, sculpture, nouveaux médias, vidéo, design, graphisme, création sonore, création paysagère...

En 2011, le SUC, comme une grande partie des services culturels des universités françaises célèbre les 60 ans du dispositif, en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Le réseau national, Art+Université+Culture a fédéré les initiatives nationales autour du dispositif.

À cette occasion, le ministère de la Culture a créé le logo du 1% artistique.

Le réseau A+U+C est membre du comité de copilotage national du 1% artistique ou Evelyne Ducrot le représente.

Ce guide invite à la visite d’une grande partie de ce patrimoine et de quelques œuvres qui n’ont pas été conçues dans le cadre du 1% artistique mais qui présentent des intérêts similaires pour les visiteurs et font partie du vaste domaine de l’architecture et de l’art publics.




 / 1