Vous êtes ici : AccueilAgenda

Journée d’études : « Mémoire et histoire dans la bande dessinée »

Publié le 27 avril 2021 Mis à jour le 19 mai 2021
Date
Le 07 mai 2021
Lieu(x)
MSH - 4 rue Ledru à Clermont-Ferrand

Responsables scientifiques : Viviane Alary et Blaise Pichon

Axe : « Intermédialités et interactions sociales »
Journée d'études organisée par le CELIS en collaboration avec le CHEC et le SUC

À suivre en direct sur Youtube :


Cette journée d’étude est consacrée à l’écriture de l’histoire et de la mémoire dans la bande dessinée. Une fois n’est pas coutume, cette journée mettra le scénario - la manière dont il a été construit, tant du point de vue conceptuel, narratologique que graphique - au centre des réflexions. Elle abordera le récit de bande dessinée lorsqu’il raconte et écrit l’histoire et la place de l’histoire dans les récits mémoriels de la bande dessinée. C’est pourquoi elle réunit des chercheurs en littérature (graphique) et des historiens.
Elle s’inscrit dans l’Axe 2 - "Rupture, révolutions, innovations" de la MSH et dans le sillage des travaux portant sur l’étude des articulations entre les formes et les concepts des Humanités. Deux mouvements conjoints justifient cette double insertion.
D’une part, la bande dessinée a acquis une légitimité sociale et culturelle sans précédent, tant dans le domaine artistique que celui de la transmission et de la mise en question des savoirs. Ceci étant en rupture avec un positionnement passé, cantonnant le neuvième art au divertissement à destination des enfants dans un système de consommation de masse.
Le savoir historique d’autre part s’est vu questionné, ces trente dernières années, par ce que d’aucuns qualifient de révolution mémorielle (Patrick-Michel Noël, 2011).
Ainsi on admet que la bande dessinée a investi le terrain du récit mémoriel historique en bande dessinée, comme nouvelle forme de représentation de l'histoire (Isabelle Delorme, 2019). Ainsi, admet-on que la BD puisse avoir à présent l’audace de participer de l’écriture de l’histoire (Martine Robert, 2003) ou du moins de sa transmission.

Cette journée d’étude s’inscrit également dans un cycle d’activités de recherche et culturelles de l’Université Clermont Auvergne autour de l’action ministérielle BD 2021, la France aime le 9e art.

Questionnements et problématiques :
  • - Comment se négocient le rapport histoire - mémoire dans la bande dessinée eu égard à ce double mouvement de mutation culturelle du neuvième art et de révolution mémorielle ?
  • - les récits mémoriels au rendez-vous de l’histoire : dans quelle mesure et comment mémoire et histoire dialoguent et convergent dans le récit de BD ? Comment se « scénographie » le rapport histoire et mémoire ?
  • - la représentation de l’histoire dans la bande dessinée : quels positionnements vis-à-vis d’une histoire au service des romans nationaux ? Comment la BD met-elle en scène les débats historiographiques ?
  • - scénariographie : comment montre-t-on que le récit de l’histoire ou le récit plus intentionnellement mémoriel est parsemé de débats, de doutes, d’ignorance.
  • - contexte : quel est le poids du contexte dans lequel le scénariste écrit/a écrit l’histoire, ce qui vaut aussi pour la mémoire (mémoires concurrentes / mémoires revisitées selon l’époque où elles sont produites…) ?
 

Programme

9h - introduction,
Sophie Chiari Lasserre, directrice de la MSH de l’Université Clermont Auvergne
Louis Hincker,  directeur du CHEC
Bénédicte Mathios, directrice du CELIS
Les organisateurs : Viviane Alary, hispaniste, CELIS, UCA ; Blaise Pichon, historien, archéologue, CHEC, UCA


Session 1 : Histoire et mémoire
Présidente de séance : Viviane Alary

  • 9h30 - Stéphane Michonneau (historien, Université de Lille) : Pour une histoire-mémoire : la dimension mémorable des faits historiques
  • 10h - Philippe Mesnard (littérature comparée, CELIS, UCA) : Quelle place pour l’irreprésentable et ses traitements ?
  • Débat
  • Pause

Session 2- La bande dessinée et son rapport à l’histoire et à la mémoire

Président de séance : Blaise Pichon

 
  • 11h - Isabelle Delorme (historienne, Sciences Po) : Le récit mémoriel historique en bande dessinée
  • 11h30 - Pauline Ducret (historienne, Université de La Réunion) : L'Alix de Jacques Martin ou la Guerre froide réchauffée au soleil de l'Antiquité
  • 12h - Tristan Martine (historien, Université d’Angers): Représenter le Moyen Âge en bande dessinée : l'histoire médiévale entre politique et mémoire
  • Pause

Table ronde
14h30 - 16h30 Le scénariste de bande dessinée, l’histoire, la mémoire
Animation : Viviane Alary
  • Blaise Pichon, archéologue, historien (Université Clermont-Auvergne),
scénariste de Pax Romana ! : D'Auguste à Attila, La Découverte, 2018.
  • Antonio Altarriba, écrivain, professeur émérite de littérature (Université du Pays basque)
scénariste de L’Epopée espagnole (2020), réunion de l’Art de voler et L’Aile brisée, Denoël Graphic, 2021.
 
18h30 Inauguration de l’exposition Dessine-moi un exil, BU-Site Gergovia
Présentation de l’exposition : Lise Madani, Louane Restoy, Aure Plagnol et Louane Restoy
Licence Études Franco-Espagnoles

Présentation de l’atelier de bande dessinée (UFR Langues Culture et Communication, Service Université Culture, département d’Études Hispaniques, encadré par Viviane Alary et Alicia Cuerva : L’exil espagnol