Atelier cinéma documentaire

« L'accent régional et étranger. La trace audible de nos origines »


Les étudiants de l’atelier cinéma documentaire ont réalisé cinq « portraits-accents » courts (de 7 à 9 minutes) qui questionnent la place de l’accent dans l’histoire et le parcours des personnes rencontrées.

L'atelier s'est déroulé pendant l'année universitaire 2020-21. Il a été mis en place par Evelyne Ducrot (directrice du SUC), Caroline Lardy (MCF en études cinématographiques) et Dana Martin (MCF en allemand) et encadré par le réalisateur clermontois Thomas Roussillon, intervenant professionnel à l'UCA. Le projet a été mené en coopération avec les enseignants-chercheurs responsables du colloque scientifique international « L’accent : investigations sur un phénomène linguistique, social et identitaire » organisé par le Laboratoire de Recherche sur le Langage (LRL). Il a eu lieu à la Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand le 27 et 28 mai 2021.

Cet atelier documentaire a abordé le sujet de l’altérité – et notamment l’image de l’autre et de soi-même – par le biais de portraits d’étrangers vivant en France. Il a permis de relier les univers de la culture et de la recherche et de proposer une initiation aux métiers correspondants. Les huit participants, tous étudiants en sciences humaines et sociales et en langues étrangères, avaient pour mission de réaliser des documentaires audio ou vidéo sur le sujet de l’accent régional et étranger. Au final, ils ont été à la fois apprentis cinéastes et apprentis chercheurs, car la formation portait aussi bien sur le travail documentaire que sur la recherche en linguistique et en études culturelles. Dans le cadre du colloque, une table ronde a permis de présenter l'ensemble des témoignages en présence de plusieurs interviewés.


JULIAN

durée : 07 min. Documentaire sonore.
par Erwan Zeimetz (L2 métiers du livre) et Jonathan Kutsenko (L2 arts du spectacle)
Résumé : Julian a l’accent du midi, enfin, plus précisément, il a un accent occitan. Un accent chantant comme il dit, mais un accent qui peut devenir embarrassant dès lors qu’il quitte sa région natale.




BRIANA

durée : 08 min. Documentaire sonore.
par Thomas Claux et Jules Pouget (L2 arts du spectacle)
Résumé : De Colombie en Espagne, d’Espagne en Italie, d’Italie en France, l’accent de Briana est tout autant imprégné de ce parcours qu’il est le visage d’un métissage précieux.



CATHERINE

durée : 09 min. Documentaire sonore.
par Julie Vignier (L2 arts du spectacle)
Résumé : Catherine a tout fait pour « effacer » son accent, pour s’intégrer professionnellement. Comment vit-elle cette perte aujourd’hui, elle qui est devenue juriste ?



WIEBCKE

durée : 09 min. Documentaire sonore.
par Héloïse Cardi (L3 philosophie) et Aléna Martinez-Resta (L2 EFA)
Résumé : De son accent, elle en a eu honte pendant longtemps... Comment un accent est porteur d’une histoire qui nous dépasse.



LINDITA

durée : 10 min. Documentaire vidéo.
par Naéva Berreau-Baumann (M2 Histoire)
Résumé : L’accent de Lindita porte les stigmates d’un exil forcé. Depuis, elle écrit, chante, crée, à la recherche de sa liberté.