Confinement, couvre-feu, jauge réduite ont eu raison des lectures publiques... mais l'atelier Lectures Urbaines (encadré par Myriam Lépron) et l'atelier Musique à voir (encadré par Jean-Louis Bettarel) ont concocté quelques enregistrements à découvrir chez vous ; textes classiques ou contemporains, découvrez ces lectures dialoguées.
Bonne écoute.

La chute du père de Noëlle Renaude

Lecture par Kenza Rahmani, Lucile Bouyssou, Eloïse Duris, Swan Godon, Edwin Jolivet.

Prise de son et montage : Antoine Lebailly

Nothing Hurts de Falk Richter

Lecture par Sidonie Op't Hoog, Emilie Bénard, Lucile Bouyssou, Justine Dauphin, Edwin Jolivet.

Prise de son : Antoine Lebailly / Musique : Léa Hermet / Montage son : Benoît Deloge

L'école des femmes de Molière

Lecture par Swan Godon, Madeline Jouanin.

Prise de son : Antoine Lebailly / Montage son : Clara Debord

Le doigt de Dalie Farah

Lecture par Kenza Rahmani, Emilie Bénard , Lucile Bouyssou, Octavia Gossoin-Desbordes, Pauline Coulbouée.

Prise de son : Antoine Lebailly / Musique et montage son : Lucie Ayala

Love and money de Dennis Kelley

Lecture par Emmanuelle Bau

Prise de son : Antoine Lebailly / Musique et montage son : Tristan Gosse De Gorre