Vous êtes ici : AccueilPlace des artistes

Auteurs.es

Chaque année le Service Université Culture accueille un.e auteur.e en résidence, avec l’aide du ministère de la Culture – DRAC Auvergne Rhône Alpes.
La résidence, d'une durée totale de huit semaines, est conçue comme un espace et un temps de travail proposés à l'auteur.e pour mener un travail personnel de recherche et de création. Elle doit lui permettre de conduire, à partir de son travail, des actions de médiation dans le cadre de l'éducation artistique et culturelle.
La thématique choisie en lien avec celle du festival Littérature Au Centre se déploie dans deux ateliers d'écriture (Création Littéraire contemporaine et Carnet Au Centre).
L'auteur.e propose des consignes d'écriture et accompagne le travail de réécriture des étudiant.e.s jusqu'à la création de [La Revue].
Elle ou il intervient dans les cours de littérature au département de français de l’UFR Lettres, Culture et Sciences humaines.
L’auteur.e fait partie des invités du festival en mars.

Lucie Rico - 2020

Elle est auteure, scénariste et réalisatrice. Le chant du poulet sous vide est son premier roman. Dès les premières pages, on apprend que la mère est morte. Sa fille, Paule, revient à la ferme et à son élevage de poulets. Citadine, elle se retrouve à devoir s’occuper d’eux, les tuer et les vendre au marché. Elle ne parvient à les sacrifier qu’en leur rendant hommage, en écrivant leur biographie.

Bibliographie : Le chant du poulet sous vide, P.O.L., 2020.
photos / vidéo

Anne Parian - 2019

À la fois psychanalyste et poète, Anne Parian travaille dans la littérature et les arts plus largement, et entend écrire un livre différent à chaque nouvelle création. Elle se confronte ainsi à la question du « devenir-animal », (Deleuze). Sa dernière publication, Les granules bleus, dissèque par le langage un sujet animalier qui, bien que minime, interroge ce réflexe de notre espèce : détruire.

Bibliographie : « L’amour de la nature », Nioques 1.5, 1999 ; À moi singes partout, Contrat maint, 2002 ; Les granules bleus, P.O.L., 2019.

photos / vidéo

Alban Lefranc - 2018

Des fragments d’existences réinventées, entre le fantasme et la biographie : ainsi pourrait-on décrire le monde littéraire d’Alban Lefranc. Né à Caen, l’écrivain a passé une grande partie de sa vie en Allemagne. Traducteur, il fonde à Dresde une revue bilingue, La mer gelée. Depuis 2010, il s’intéresse à la mise en scène et a déjà collaboré avec diverses compagnies : une autre manière de façonner des corps en mouvement, qu’il rend dynamiques et vivants dans Le ring invisible.

Bibliographie : Attaque sur le chemin le soir dans la neige, Le Quartanier, 2005. Si les bouches se ferment, Verticales, 2014. Le ring invisible, Verticales, 2013.

photos / vidéo

Florence Pazzottu - 2017

Attachée à ses racines phocéennes, Florence Pazzottu, auteur en résidence au SUC en 2017-2018 (avec la DRAC Auvergne Rhône Alpes), est à la fois poète, pamphlétaire, vidéaste et rédactrice. De nombreuses collaborations artistiques guident son œuvre vers des formes artistiques composites et cosmopolites, ouvertes aux villes du monde.

Bibliographie : La place du sujet, L’Amourier, 2007. Frères numains, Al Dante, 2016.

photos / vidéo

Stéphane Bouquet - 2016

bla bla concernant l'auteur
photos / vidéo

Arno Bertina - 2015

Il préfère définitivement les délices et les excès rabelaisiens à l’esprit de sérieux, comme dans La Déconfite gigantale du sérieux,. Cette autobiographie imaginaire peuplée de personnages à la langue débraillée fait l’éloge d’une littérature nourrie et copieusement vivante.  

Bibliographie
La déconfite gigantale du sérieux, Lignes-Léo Scheer, 2004. Je suis une aventure, Verticales, 2012. Numéro d’écrou 362573, avec la photographe Anissa Michalon, Le Bec en l’air, 2013. 
photos / vidéo

Fabienne Jacob - 2014

Originaire de Lorraine, Fabienne Jacob a d’abord été enseignante, avant de se consacrer à la littérature. Dans Corps puis Mon âge : la romancière revient sans cesse sur les expériences du corps. Son récit Un homme aborde une femme (2018) fait écho aux débats actuels sur les violences et l’appréhension du corps féminin dans l’espace public. Dans Corps, Monika, narratrice et esthéticienne, dresse, à partir des rencontres avec ses clientes, une véritable mosaïque de représentations du corps. 

Bibliographie : Des louves, Paris, Buchet/Chastel, 2007. Mon âge, Paris, Gallimard, 2014. Les séances, Paris, Gallimard, 2016. 

photos / vidéo