Musiques à voir

Avec la participation de Jean-Louis Bettarel, sous la responsabilité de Benjamin Lassauzet

Publié le 19 juin 2019 Mis à jour le 16 octobre 2019

Musique assistée par ordinateur

Certains d'entre nous sont attentifs et sensibles à la musique ainsi qu'au son dans les films.
Créer la bande son originale d'un film, avec ses propres compositions musicales, son propre univers sonore, est un rêve qui devient de plus en plus abordable de nos jours grâce aux avancées technologiques dont nous disposons actuellement.

Le but de cet atelier est de s'initier ou le cas échéant, de se spécialiser dans la création musicale assistée par ordinateur autrement dit : la MAO (musique assistée par ordinateur). Créer des compositions musicales et/ou du soundesign pour l'image et la scène en abordant les principes fondamentaux de la composition musicale assistée par ordinateur, du studio d’enregistrement et de l'enregistrement sonore, en passant par la manipulation des samples et des instruments et effets virtuels, la prise de son, les mélanges séquentiels, le mixage et le mastering.

L'atelier est ouvert à des musiciens qui désirent aborder la MAO mais aussi à des non musiciens qui peuvent alors s'orienter vers le soundesign.

Par cet enseignement les participants vont pouvoir créer des environnements sonores et/ou musicaux pour des lectures, du théâtre, de la vidéo (documentaires, fictions, publicités, etc), des installations ou de la danse…
Des interactions seront envisageables et même souhaitées avec les autres ateliers du SUC, relevant du domaine de l'image, du théâtre, de la danse ou des arts plastiques.

 

Les différentes étapes abordées

La dramaturgie musicale et la composition

Comment se préparer à aborder un projet, à la fois dans son aspect technique : choix du style, choix des sons, des instruments physiques ou virtuels, synchro image/son… mais aussi dans son aspect artistique ; dans un film la musique et le son sont des éléments actants et narratifs.
Il s'agit là de raconter une histoire à l'auditeur avec une progression dramatique, des incidents, des nuances. La musique et/ou le son devra donner une information supplémentaire ou complémentaire au spectateur ou encore prendre le contre-pied de la scène, apporter une émotion mais dans tous les cas nous tenterons d'emmener le spectateur dans une histoire avec un début et une fin, même en faisant abstraction des images. Une histoire dans l'histoire...

La captation sonore

Apprendre à connaître les différents types de micros et leur technologie, et de savoir faire le choix du bon micro et de son placement pour les besoins d'un enregistrements en fonction des conditions et contraintes d'un projet (prise de son intérieur, extérieur, voies passante , environnement bruyant,...), savoir s'adapter à l'environnement au moment de la prise de son, savoir capter le meilleur son possible en toutes circonstances, avec quel type de matériel.

L’enregistrement

Comprendre les niveaux sonores, leurs normes et leur incidence sur une captation : saturation, souffle, cliping, réverbération, défaut de phase,... Comprendre la pré-amplification d'un signal analogique ou numérique, le réglage des gains et volumes, les inserts d'effets, leurs placements dans la chaine d'enregistrement et l'incidence sur la captation, la compression et tous ses dérivés : noise gate, exiteur, déeser, maximiser… les techniques de l'enregistrement : en continu, en boucle, live, par séquence, le re-recording, le doublage de piste, l'auto-punch… le routing et le workflow essentiels à chaque étapes d'un projet de MAO.

Le sampling

Découverte des nombreuses techniques du sampling ainsi que l'emploi des différents samplers et VSTi. Cette technique consiste à utiliser ou à capter toutes formes des sources sonores, naturelles ou non, afin de les manipuler pour les rendre musicales.
Comment employer les effets : VST FX afin de manipuler le son.

L'arrangement

Après avoir créé la ligne mélodique et l'harmonie de la séquence, il faut créer l'arrangement. Il s'agit là de créer un mélange de timbres et de parties musicales sur plusieurs pistes/portées dans le but de donner une couleur et une ambiance à la composition en tenant compte de la dramaturgie musicale définie antérieurement. Ce travail artistique nous permet d'aborder le mélange séquentiel et le montage sonore.

Le système MIDI

Le système MIDI et un protocole qui permettait, à la base, de faire dialoguer divers appareils de musique électronique équipés de ce système ensemble. Aujourd'hui, il s'est considérablement développé et offre à nos Digital Audio Workstations (DAW) de multiples services. C'est lui qui permet d'éditer la partition musicale de la composition, ou alors de déclencher des projecteurs automatiquement en fonction de la musique qui est jouée par l'ordinateur, il va aussi permettre de recevoir des signaux provenant d'un contrôleur externe pour contrôler le logiciel (note off, note on, pitch bend…), bref, c'est le couteau suisse de la MAO, il est absolument indispensable.

Le mixage

A ce stade il s'agit de mélanger les pistes créées dans la composition, les spacialiser, manipuler les timbres en donnant aux différentes parties toutes les nuances nécessaires, toujours en tenant compte de la dramaturgie musicale. Découverte des EQ, des automations, du nettoyage de piste, de la restauration…
Un mixage et un acte créatif, singulier et sensible, deux personnes ayant à traiter le même mixage avec les mêmes contraintes et le même matériel n'obtiendront pas le même résultat…

Le mastering

Phase finale avant de livrer l'« œuvre » mais avant il faut lui donner plus d'ampleur, plus de clarté, plus de « punch », la calibrer, l'encoder, l'étalonner, la normaliser. C'est l'objectif du mastering.