Théâtre contemporain jeunesse

Avec la participation du Théâtre du Pélican, sous la responsabilité pédagogique de Stéphanie Urdician

Publié le 1 juillet 2019 Mis à jour le 18 juillet 2019

Deux ateliers de pratique théâtrale pour les prochaines créations du Théâtre du Pélican et un atelier de lectures théâtralisées autour des thèmes Jeunesse & Philosophie et Littérature et Animal.

Le projet comporte deux ateliers de pratique théâtrale pour les prochaines créations du Théâtre du Pélican autour des thèmes de l’Amour, du Combat, de l’Identité, et un atelier de lectures théâtralisées autour des thèmes Jeunesse & Philosophie et Littérature et Animal. Les deux premières séances sont communes aux trois propositions et par la suite, les participants s'orienteront vers l'un des 3 ateliers.

Les ateliers de pratique théâtrale mêleront trainings corporels, jeux et improvisations de groupe. Il est ouvert à tous ceux qui désirent entamer ou poursuivre un parcours d’accompagnement au jeu de l’acteur et à la dynamique d’un théâtre d’aujourd’hui, vivant et lucide.

Ces ateliers aboutiront à deux créations et des lectures :
 

De l’amour j’ai toutes les fureurs – texte de Catherine Benhamou

Quand on aime, est-ce vraiment l'autre qu'on aime ? Ou le regard amoureux de l'autre qui nous fait exister ? Est-ce que l'amour est une fin en soi ? Comment aimer tout en conservant sa liberté ? Est-ce qu'on peut aimer la liberté de l'autre ou bien cherche-t-on à s'en emparer à tout prix ? Est-ce qu'on peut aimer trop ? L'amour est exigeant, il pèse trop lourd et on fait tout pour s'en débarrasser, mais quand il n'est plus là le monde vacille et on fait tout pour le retrouver.

La pièce mettra en scène des jeunes gens sur le point de devenir adultes aux prises à de nombreux questionnements face à la violence de ce sentiment qui va de l'attirance à la passion et qu'on désigne sous le nom d'amour. De « l’échelle vers l’absolu » selon Platon aux confessions de St Augustin, les tentatives de réponses sont nombreuses et conduisent au questionnement existentiel : est-ce qu’être c’est être aimé ?

Coproduction : Théâtre du Pélican / Ville de Cournon d’Auvergne - Festival Puy-de-Mômes / SUC
 

Lève ta garde ! – texte de Gilles Granouillet


Le BCC vous connaissez ? Boxing Club Champratel. Donc visite au Boxing Club, aux jeunes qui le fréquentent, et ce, malgré l’absence de Karim, le maître des lieux !
La pratique d’un sport peut être le lieu où des identités très différentes se rencontrent et se forgent une histoire commune. Ici nous parlerons de boxe et de la petite communauté qu’elle engendre. Dépassement de soi, respect, courage… telles sont les valeurs cachées sous les gants de boxe. Lève ta garde ! Un dialogue des corps et des âmes de la jeunesse.


Cette nouvelle création du texte de Gilles Granouillet mettra le spectateur face à la parole identitaire d’un groupe de jeunes gens qui, dans un dialogue vif et engagé, interrogera le monde tel qu’il va, tel qu’il ne va pas. Un spectacle percutant sur le combat, l’autonomie et la lucidité de la jeunesse !

Coproduction : Théâtre du Pélican / Service Université Culture
 

Atelier lectures théâtralisées


Fabriquer des lectures-spectacles à partir de textes philosophiques et à partir de textes orientaux sur le thème de l’animal.
Une façon dynamique et fulgurante de participer :
  • au Festival La Cour aux ados en présentant les lectures avant spectacles, débats, rencontres…
  • à la thématique du Festival Littérature Au Centre