Études pratiques théâtrales

Avec la participation de Cédric Jonchière, sous la responsabilité pédagogique de Stéphanie Urdician

Publié le 24 juin 2019 Mis à jour le 15 juillet 2019

Kafk’animaux, une approche de la nouvelle sur scène

Depuis trois ans la compagnie La Transversale cible dans la pratique théâtrale qu’elle transmet la matière romanesque ou le texte non théâtral en général, de façon à faire le pont entre le travail théâtral et les textes rencontrés par les étudiants dans leur parcours.

Cette année l’atelier propose un travail sur les nouvelles de Kafka : les participants vont se familiariser avec le travail de théâtralisation d’un texte à partir d’un matériel déjà assez largement théâtral.
L’auteur propose dans tous ses écrits des situations extrêmement dramatiques, ou bien des monologues, ou bien des contes permettant facilement l’oralisation du texte. Différents genres, styles, vont permettre aux membres de l’atelier d’aborder différents aspects de la prise de parole, de la mise en jeu du corps et de l’espace.

Les nouvelles sont des espaces créatifs brefs, donc abordables, ayant souvent pour thème l’animalité.
Animal, c’est le thème du festival Littérature au Centre 2020, avec lequel nous allons entrer en résonance par le matériel Kafkaien. De la métamorphose (mettant en scène un homme se transformant en insecte) à Joséphine cantatrice du peuple des souris, en passant par un artiste de la faim (dont la figure qui ouvre le sens du texte, une panthère, apparaît à la fin), l’animalité règne sur les œuvres courtes de Franz Kafka.

Les participants sont invités à s’emparer de ces brefs récits, pour les adapter en notre compagnie, revenant ainsi à ce qui est pour nous un matériel d’origine de la compagnie, le premier spectacle en région clermontoise ayant porté sur Le Procès de Kafka.