Avec Alma Musiques, Armande Ferry-Wilczek, Antonio Placer

Publié le 23 juillet 2021 Mis à jour le 23 juillet 2021

Site universitaire de Vichy

La finalité de ce projet est d’apporter une voix différente, un autre son de cloche éloigné de la pensée unique et de l’uniformité artistique imposé par le di­vertissement. Utiliser la créativité et la culture vocale comme moyen de cohésion sociale et d’invention.

Il s’agit aussi de :
  • Contribuer à réduire les inégalités en matière d’accès à l’art et la culture
  • Ouvrir à une autre vision, développer l’esprit critique du jeune, faire décou­vrir au travers d’autres musiques, que celles diffusées par les médias (aux rayons très étroits), une autre approche de l’identité vocale.
  • Développer la création à travers divers moyen d’expression, faire découvrir une autre façon de dire, respirer, faire danser les mots, transmettre des émotions et des idées propres (« oser » exprimer ce que l’on ne peut pas dire ailleurs).
  • Réconcilier les étudiants avec leur voix unique et incomparable, amener à la conscience la force et le talent que chacun possède (tout le monde à une voix mais beaucoup ne le savent pas !).
  • Partager un plaisir et une exigence artistique. Faire grandir l’écoute et en­tendre différemment.
  • Apporter à travers l’improvisation un laisser libre cours à l’imaginaire. Soute­nir l’élan créateur de chacun.
  • Proposer aux étudiants d’être acteur et non uniquement consommateur de l’art.
  • Principaux axes de travail :
  • Découverte de sa voix, travail de technique vocale, respiration, posture, etc. Apprentissage de nouveaux répertoires. Jeux vocaux et polyphonie.
  • Travail du corps, ancrage, centrage, détente, clapping et percussions corpo­relles.
  • Atelier autour de « Langage imaginaires », invention et approche phonétique du rythme.
  • Echanges sur le processus de création.
  • Initiation à la composition et l‘écriture de chanson dans sa diversité.
Des moments hors les murs sont prévus (dans la mesure du possible) : répétitions publiques, visites de lieux de spectacle, découverte de sa voix dans des acoustiques atypiques.
A l’issue d’un temps donné d’intervention, ces ateliers déboucheront sur des restitutions publiques pour partager les créations faites avec les étudiants.
 

Compagnie Alma Musiques

Antonio Placer et Armande Ferry-Wilczek sont deux artistes, deux entités musicales aux parcours croisés qui se retrouvent aujourd’hui sur scène dans cette nouvelle création qui se nomme « Trait d’Union ».
Une parole féminine et une parole masculine, deux générations, deux terres d’origines qui se mettent à vibrer au carrefour des voies pour faire un bout de chemin ensemble. Un prétexte pour créer l’union entre deux réalités physiques qui en apparence semblent si inaccordables. Les cordes (Deux guitares, deux voix et un violoncelle) sont invitées à se mettre en résonance, à déployer des pa­lettes d’émotions, de sensations et de vécus. L’ombre et la lumière s’expriment et trouvent leur place dans le chant de ces deux amoureux de la voix naturelle.