Une ballade irlandaise

Avec François Breugnot et le trio « The Factory Wall » (Tomme Fraiche Production)

Publié le 15 juillet 2021 Mis à jour le 17 mars 2022

Découverte et pratique de la musique irlandaise, fondée sur la relation entre le mélodique et le rythmique

« Stage ouvert aux musicien(ne)s amateurs pratiquant depuis au moins 3 ans un instrument et capables de travailler «d’oreille » des mélodies en situation collective. Des supports audio et écrits seront mis à disposition des inscrits au stage pour le préparer. »

La musique irlandaise connaît une forte popularité en France et dans le monde occidental, grâce à ses caractères de vigueur, d'imaginaire (souvent porté par le cinéma) et de convivialité. Le public qui lui accorde l’intérêt le plus certain se trouve aussi chez les musiciens français amateurs, autodidactes ou formés dans les écoles et conservatoires.

Dans ce projet de découverte et de pratique d’une musique qui paraît familière à nos oreilles, la place du langage musical est centrale. Cette pratique, fondée sur la relation entre le mélodique et le rythmique, exige une initiation aux objets, phrases, types et combinaisons basée sur l'oralité. L’« esprit » irlandais dans sa musique populaire, s'incarne dans un rapport entre la netteté, le « tranchant » des lignes mélodiques et l'exubérance du langage des variations et ornementations; dans une tradition qui perpétue des formes pratiquées quotidiennement par des milliers de musicien(ne)s en régénérant à l'infini le répertoire.
Notre propos est d'emmener les musiciens dans cet univers, à travers un travail sur le langage instrumental adapté au plus large choix possible d'instruments (cordes, vents, cuivres, percussions...et instruments traditionnels bien sûr) en vue d'un temps musical convivial, façon « session au pub », partagé avec le trio The Factory Wall.

Cette immersion se fera en croisant les points de vue du thème, du développement, de l'arrangement pour le collectif. Finalement c'est une mise en pratique de différentes approches de la compréhension et de la réalisation musicale autour d'une culture qui est proposée et qui pourra séduire de nombreux amateurs.
 

François Breugnot

De formation classique puis autodidacte, au contact des musiciens traditionnels, François Breugnot s'est tourné en même temps vers les musiques traditionnelles du Massif-Central et de l'Irlande à travers toutes sortes d’aventures où l’on « interroge » ces dernières et où l’on développe leurs contenus.
Membre de formations permanentes, Voyage de Nuit le ciné-concert PremièreS , Cordofonic, Tatu Trio, The Factory Wall, Toss n'Turn, il joue avec ces dernières des musiques entre inspiration puisée aux sources populaires et composition. Depuis 1998, dix CD ont marqué ce travail entre la scène et les studios.
En plus de ces activités « permanentes », il a eu le plaisir de participer régulièrement à des créations dans des domaines variés comme par exemple l’album « chansons pour les pieds » de Jean-Jacques Goldman ou bien « Artense » (comme violon soliste) d’Alain Savouret (pièce pour orchestre à cordes et soliste) avec l’Orchestre Régional d’Auvergne (dir. Arie Van Beek) en 2004.
Au printemps 2013, « Voyage de Nuit » se constitue, concert et trait d'union entre les différentes cultures de la Méditerranée à l'Irlande et l'Ecosse en passant par l'Auvergne (avec Nuala Kennedy (Irlande-USA), chant et flûte, Filippo Gambetta (Italie), accordéon, Philippe Guidat, guitares, Hamid Gribi, percussions, François Breugnot, violons et chant). Soucieux de participer à la place de la culture dans l’environnement des enfants, François a travaillé en 2017 et 2018 à une action autour de la musique et de la vidéo avec les enfants de CM1 et CM2 de l’Ecole Lucie Aubrac de Cournon d’Auvergne. Projet porté par la Ville de Cournon, le Conservatoire de Musique de Cournon et l'Ecole Lucie Aubrac. Derniers nés des projets auxquels il participe, le spectacle de danses (claquettes) et de musiques d'Irlande, « Toss n' Turn »