Écriture et performance (À la rue !)

Encadré par Sophie Lannefranque

Publié le 23 mai 2019 Mis à jour le 26 juillet 2021

Se placer en situations d’écritures « vivantes », dans des lieux inédits, en relation inventive et dynamique avec des spectateur

L'atelier consiste à convier un groupe d’étudiants à rencontrer des personnes, à « absorber » des lieux, des thématiques traversées et à les redonner sous forme performée, via des actions de prises de parole en public, renvoyant l’écho de la matière sensible incorporée, la réalité des rencontres, des sensations, des êtres.

Le projet « À LA RUE ! » a pour objectif d’apprendre à glaner, à recueillir des paroles, des situations. L’idée d’offrir est au centre du projet. Il est essentiel pour les participants d’oser la rencontre, de percevoir les nécessités de l’autre afin de s’en faire le meilleur « écho » d’écriture et de mise en voix. Ce travail inclue également l’imaginaire des étudiants, leur personnalité est conviée à se déployer pour rendre leur prise de parole singulière, engagée, choisie.

L’atelier aborde différents styles et genres littéraires (poésie, récit, dialogue, monologue, discours, conte…) afin de permettre à chacun de choisir la ou les formes qui lui conviennent.

Cette exploration permet de court-circuiter les habitudes d’écriture de chacun pour l’amener à emprunter un itinéraire bis, parfois inconnu de lui-même.
À l’aide de matériaux (littéraires ou non) et d’une bonne dose de hasard, les participants curieux et intrépides font l’expérience de tout ce qui peut déclencher de l’écrit. Ils constituent ainsi des « réserves » d’écriture où ils puisent afin d’en extraire leur « pâte », à travailler, à transformer, à mettre en résonance avec les situations et les être observés au cours de leurs déambulations dans l’espace public.

Cette expérience est celle d’une écriture vivante et interactive, la tentative salutaire d’un mouvement artistique vers les autres.

Tous les modes de coopérations dans le travail d’écriture sont encouragés afin de développer le partage de richesses, le fonctionnement collectif, la confiance et la bienveillance au sein du groupe.
 

Sophie Lannefranque

Formée à l’école de la Comédie de Saint-Etienne de 1989 à 1991, elle y crée sa propre compagnie le CRI, en 1995.
Elle s'installe en Auvergne en 2007 dans le cadre d’une résidence artistique avec le Sémaphore de Cébazat.
De 1995 à 2020, elle écrit 16 œuvres dramatiques, un scénario théâtral, deux scénarios cinématographiques, quatre contes musicaux et deux pièces de théâtre pour la jeunesse.
Elle écrit également des chansons, de nombreux textes et poésies pour des commandes de compagnies dans le cadre de projets de territoires, avec des publics de tous âges, empêchés, de quartiers en difficulté...

Ses pièces ont été ou vont être jouées en France et à l’étranger (Finlande, Québec, Burkina Faso, Mali.)

Plusieurs de ses textes sont publiés (éditions Théâtrales, Lansman, Color Gang, Crater, entre 2 M, les Amandiers).

Elle guide de nombreux ateliers d’écriture pour enfants, adolescents et adultes en collaboration avec diverses structures (médiathèques, collèges, université, écoles primaires, quartiers défavorisés, chantiers d’insertion…)

Elle a obtenu plusieurs bourses d’écriture : Centre National du Livre en 1997, 2001, 2006 et 2019/ DMDTS en 2001, 2004 et 2006/ Région Auvergne-Rhône Alpes en 2016.

Elle a effectué diverses résidences d’écriture à la Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon en 1998, 2000 et 2018, au cdn de Montluçon (2019), à Valréas (2019).