Publié le 1 juillet 2019 Mis à jour le 26 juillet 2021

Deux propositions : Action culturelle à l'hôpital ou Rêves de science et psychiatrie

 

Action culturelle à l'hôpital

L’atelier est constitué de séances au sein de l’Unité Pass’aje du Centre Médico-Psychologique du CHU de Clermont-Ferrand, d’octobre et avril, avec les patients adolescents et jeunes adultes, ainsi que l’équipe médicale, en vue de rencontres et d’une production plastique autour d’un thème annuel "Habitat".

Elles sont encadrées par un artiste plasticien et ont pour objectif de faire se rencontrer des étudiants et des patients du même âge autour d’un film documentaire choisi auprès du festival Traces de Vies.
Après le visionnage du film et une discussion, les participants se retrouvent dans un espace provisoirement transformé en atelier pour produire, en lien avec le film, des œuvres personnelles en deux dimensions.

Les étudiants organisent des actions de valorisation du travail précédemment effectué : ils rédigent et élaborent un livret qui retrace le déroulement des séances, choisissent les réalisations qui seront exposées et mise en avant, et mettent en place des expositions des réalisations de l’atelier dans plusieurs lieux outre l’Unité Pass’aje, en collaboration avec la Faculté de médecine, la Bibliothèque universitaire, le CHU, le CROUS et autres lieux sur propositions des étudiants membres de l’atelier.

Cet atelier est reconnu par ses participants comme une respiration créative dans la vie du service et une rencontre entre des étudiants et des patients du même âge. Il permet d’être impliqué dans un milieu médical de psychiatrie avec les équipes de spécialistes, de voir des films ensemble, de parler des films et de leurs sujet, de créer et d’accompagner les créations, d’aborder la mise en œuvre d’une exposition et de son catalogue avec une infographiste.

L'atelier Hop’Art est un dispositif créé et mené conjointement par le Service Université Culture, le Service de Santé Universitaire de l'Université Clermont Auvergne, l'Unité Pass'aje du Centre Médico-Psychologique A du CHU de Clermont-Ferrand. Il a pour partenaire le festival du film documentaire Traces de Vies.
 

Rêves de science et psychiatrie

Attention, si vous choisissez ce thème, vous devez vous inscrire dans l’atelier Art vidéo.

Une proposition multi partenariale, passerelle entre les arts et les sciences.
Le projet permet de mettre la médecine au cœur du programme et d’appréhender les pathologies à travers le regard et le discours de chacun, dans une création collective.

La thématique Textiles et antidotes a été choisie dans un groupe de travail réuni par le Réseau International des Villes Michelin (RIVM), avec le Musée Bargoin de Clermont Auvergne Métropole, le Centre de culture scientifique technique et industrielle (CCSTI), le Service Université Culture (SUC).

Protecteur, symbolique, exutoire, vêtement de jour, de nuit, ritualisé, masque, tapis, doudou, écharpe, couverture, tricot… le textile a été choisi comme sujet, des textiles retrouvés dans les fouilles archéologiques aux masques protecteurs dans nos sociétés urbaines contemporaines.

Le projet intègre des étudiants, des patients, des artistes, des équipes médicales, des médiateurs… Le SUC en est producteur.

Rêves de science a été créé en 2013, en collaboration avec la mission de diffusion de la Culture Scientifique et Technique, puis du Centre de culture scientifique, technique et industrielle. Après Histoire d’Herbiers - Rêves de science #5, composé de deux installations vidéo et d’un documentaire, conçu et travaillé avec UNIVEGE, c’est auprès de la médecine psychiatrique que se tourne le nouveau programme Rêves de science. Une première étape a été pensée durant la saison 2019-2020, prolongée et augmentée de ces nouvelles propositions.

L’atelier Art vidéo sensibilise ses participants au médium vidéo dans l'art contemporain à travers la découverte de plusieurs œuvres d'artistes, des exercices de prises de vues, de montage et de mapping (Millumin, Adobe Première, After Effect et Photoshop) dont la finalité est la création d'une œuvre personnelle dans une œuvre collective par des images fixes et/ou animées, dans un dispositif immergeant, à concevoir en commun. Tout au long du processus, un dialogue s’instaure entre les enseignants-chercheurs de disciplines scientifiques, les étudiants, les artistes, les conducteurs du projet.

Les scientifiques et les artistes apportent leur éclairage et cheminent ensemble pour les contenus. Les scientifiques se prêtent aux entretiens avec les étudiants pour une imprégnation la plus collaborative possible. Des documentaires peuvent accompagner la démarche.

Les installations vidéo concrétisant le programme sont vocation à circuler dans les sites de l’UCA, et au-delà, auprès de partenaires universitaires ou espaces d’expositions de la cité. Un site internet augmente les propositions et permet de voir les éditions antérieures et au fur et à mesure les nouvelles installations vidéo.

Avec
Centre Médico Psychologique CHU Gabriel Montpied
Pôle psychiatrie adulte - CMP B : Ludovic Samalin
Les personnels soignants, les patients, internes
Université Clermont Auvergne
Bibliothèque Universitaire – BU Santé : Olivier Legendre, Agnès Carcenac
Centre de culture scientifique technique et industrielle : Bettina Aboab
Pôle Santé Handicap Etudiants (SUH – SSU) : Laurent Gerbaud
Service Université Culture – secteur Arts-sciences-techniques-société : Evelyne Ducrot
Le secteur cinéma : Caroline Lardy, Régie : Michel Durot
Elise Aspord historienne de l’art, spécialisée dans les nouvelles technologies
Anne-Sophie Emard, artiste - vidéaste
Les étudiants membres de l’atelier art - vidéo
Le Réseau international des Villes Michelin – Ville de Clermont-Ferrand
Des partenaires artistiques (Musée Bargoin, Videoformes…)